Maison d’enfants François Constant

Objectifs et démarche

mardi 10 juin 2008 par Maison François Constant

Le placement familial est le mode d’accueil retenu au sein de l’établissement pour les jeunes dont la prise en charge en internat ne constitue pas une perspective envisageable.

Objectifs d’accueil :

- proposer un espace familial, affectif, protecteur et rassurant permettant à l’enfant accueilli de grandir à son rythme,
- permettre d’observer l’enfant et de faire le point sur ses acquis et ses potentialités afin de construire un projet personnalisé qui prenne en compte son histoire et sa famille.

Philosophie et démarche :

L’accueil physique de l’enfant, accompagné par ses parents et/ou par un travailleur social, se déroule dans l’établissement. En présence de la famille, l’assistante sociale et un cadre de la structure précisent les motifs ainsi que les diverses modalités d’accueil dans la perspective de l’élaboration du contrat de séjour. Dans le cas où la famille est absente, une rencontre ultérieure est organisée pour signer ce document.

Il est proposé à la famille de l’enfant de rencontrer la famille d’accueil plus tard si elle le souhaite, sous réserve des éventuelles décisions de justice. L’enfant est alors accompagné par l’assistante sociale à son prochain lieu de vie, ce qui lui laisse un temps pour vivre la séparation et se préparer à la rencontre des personnes composant la famille d’accueil.

L’accompagnement éducatif de l’enfant accueilli se fait en lien avec les personnes ressources de l’établissement : assistante sociale, cadres, psychologue. L’objectif de cet accompagnement est de transmettre des repères solides, considérant que chaque enfant est un être en construction ayant besoin d’attention et de soin.

La profession d’assistant familial consiste ainsi à accueillir un ou des enfants au sein de sa propre famille (3 au maximum sauf dérogation accordée par le Conseil Général qui a délivré l’agrément) pour un temps non déterminé à l’avance, court ou long, parfois jusqu’à la majorité, voire au-delà. L’assistant familial travaille donc dans sa famille, laquelle est ainsi, par obligation, partie prenante du travail avec l’enfant.

Cet éloignement de la famille naturelle peut permettre à l’enfant de se poser et de grandir loin des problèmes de ses parents, au sein d’une famille, dans des conditions normales.

L’employeur peut être indifféremment le Conseil général ou un établissement sanitaire, social ou médico-social. Conformément aux derniers textes en vigueur et notamment la loi n° 2005-706 du 27 juin 2005 relative aux assistants maternels et aux assistants familiaux (JO du 28 juin 2005) l’assistant familial doit faire partie intégrante d’une équipe comprenant notamment un référent ou un travailleur social, ainsi qu’un psychologue.

Le travail en équipe doit permettre, au travers d’échanges et de synthèses, d’affiner le travail avec l’enfant et ainsi rendre possible le projet élaboré pour lui. L’assistant familial doit assurer le bien-être physique, affectif, psychologique et assure à ce titre une véritable mission éducative. Il est également responsable du suivi scolaire et doit garantir les visites aux parents ainsi que les déplacements concernant la santé, les problèmes psychologiques, l’orthophonie ou les activités de loisir et sportives notamment.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé |

Suivre la vie du site Familles d’accueil

Site réalisé avec SPIP 1.9.2i + conception alternat.net + ALTERNATIVES

Creative Commons License